Le premier semestre 2015 a été le plus chaud jamais enregistré, selon l’ONU

Écouter /

Le fjord d'Ilulissat, au Groënland, où la fonte des glaces s'accélère. Photo ONU/Mark Garten

La température moyenne à l’échelle mondiale sur les surfaces terrestres et océaniques entre janvier et juin 2015, ainsi que pour le seul mois de juin, a été la plus élevée jamais enregistrée, C'est ce qu'a annoncé l’Organisation météorologique mondiale (OMM), se basant sur les statistiques publiées par l’agence américaine National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

De plus, pris individuellement, le mois de juin 2015 a été le troisième mois cette année à battre son record de température, après les mois de mars et de mai.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, Christian Blondin, Directeur des relations extérieures de l'OMM, fait aussi le point sur le phénomène El Niño et la fréquence des épisodes caniculaires.

(Interview : Christian Blondin, Directeur des relations extérieures de l’Organisation météorologique mondiale. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...