Journée de la population : l’ONU appelle à aider les plus vulnérables dans les situations d’urgence

Écouter /

 

En Syrie, un abri temporaire accueille des Syriens et des réfugiés palestiniens. Photo UNRWA/Taghrid Mohammad

A l’occasion de la Journée mondiale de la population qui est célébrée ce 11 juillet, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à aider les populations vulnérables en situation d’urgence.

Dans un message, le Secrétaire général a indiqu’e que le nombre de personnes contraintes de quitter leur foyer dans le monde n’a jamais été aussi élevé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Près de 60 millions de personnes ont fui des conflits ou des catastrophes et, parmi elles, les femmes et les adolescentes sont particulièrement vulnérables. Ces dernières sont la cible de groupes armés et d’extrémistes violents, dont les terribles exactions ont pour conséquences des traumatismes, des grossesses non désirées, des infections par le VIH et d’autres maladies.

Le Secrétaire général a d'ailleurs jugé nécessaire de fixer comme priorité, dans le cadre des opérations de secours d’urgence, la protection de la santé sexuelle et reproductive des femmes.

Selon le Fonds des Nations Unies pour la population, dans les situations d’urgence humanitaire, une femme ou adolescente sur cinq est probablement enceinte. Les sages-femmes qualifiées et les soins obstétricaux d’urgence ne sont souvent plus disponibles, et les femmes et les filles enceintes encourent alors davantage de risques de mourir ou de devenir infirmes.

Ban Ki-moon a instamment invité les pays à fixer des objectifs audacieux, pour faire de 2015 une année d’action mondiale, en mettant la population au premier plan afin qu’elle puisse construire un monde solide, pacifique et prospère pour les générations à venir.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...