Jordanie/camp de Zaatari: le HCR exhorte à créer plus d'opportunités pour les jeunes réfugiés Syriens

Écouter /

 

Vue du camp de réfugiés de Za'atari, en Jordanie, qui abrite plus de 80.000 réfugiés syriens et aura trois ans le 29 juillet 2015. Photo : UNHCR / C. Herwig

A l'occasion du troisième anniversaire de la création du camp de réfugiés de Zaatari, le plus grand camp de réfugiés au Moyen-Orient, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) appelle à créer plus d'opportunités pour les jeunes Syriens. .

Il y a trois ans, le 29 juillet 2012, le camp de Zaatari a été mis en place dans le nord de la Jordanie en raison des énormes afflux de réfugiés observés dans la région en l'espace de neuf jours. Ses premiers habitants avaient des problèmes d'électricité, notamment pour charger leurs téléphones, unique moyen de garder le contact avec leurs familles en Syrie.

Aujourd'hui, le camp a grandi de façon exponentielle. Il abrite environ 81 000 Syriens. Les rangées de tentes ont été remplacées par des habitations préfabriquées disposant de l'électricité …

Les enfants représentent plus de la moitié de la population du camp. Un enfant sur trois n'a pas accès à une éducation formelle. Quelque 9.500 jeunes, âgés de 19 à 24 ans, habitent le camp. Ils ont besoin de formation professionnelle et de moyens d'existence. Environ 5% d’entre eux étaient étudiants à l’université en Syrie et ont dû abandonner leurs études en raison du conflit. Or, seulement 1,6% d'entre ont réussi à terminer leurs études.

Le HCR exhorte à faire davantage pour cette génération de Syriens qui sont l'avenir de la Syrie.

(Interview: Hovig Etyemezian, manager du camp de Zaatari; propos recueillis par Crisitna Siveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...