Iraq: Repression violente des personnes qui essaient de quitter les territoires de l’EIIL

Écouter /

Des personnes déplacées en Iraq. Photo: HCR/S. Baldwin

Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme s'inquiète d'informations selon lesquelles les individus qui essaient de quitter les zones contrôlées par l'EIIL, en Iraq, sont victimes d'une répression violente. De plus en plus de personnes chercheraient à fuir Shirqat et Hawija en passant par les montagnes Hamrin pour rejoindre les villes de Tikrit, Al-Alam ou Kirkuk.

Des tireurs de l'EIIL ont commencé à tendre des embuscades aux personnes qui cherchent à fuir, et des francs-tireurs auraient attaqué et tué les personnes qui se sont fait prendre. Au cours d'un incident, trois conducteurs de taxi auraient été exécuté entre les 10 et 12 juillet à Shirqat, prétendument pour avoir aidé des résidents à faire la traversée des montagnes Hamrin. Des informations indiquent aussi que de nombreuses autres familles ont été enlevées par l'EIIL sur la route vers Tikrit et Al-Alam.

Selon Ravina Shamdasani, Porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme, au moins quatre familles, dont des enfants et des personnes âgées, auraient perdu la vie au début mois après avoir essayé de faire le trajet sans guide et avec peu de fournitures. Selon les sources, le trajet prend entre huit et douze heures, par des températures très chaudes, et dans des zones inhabitées, sans signalisation ni routes goudronnées.

(Extrait sonore : Ravina Shamdasani, Porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...