Histoire générale de l'Afrique : favoriser l'apprentissage par les enfants du Continent

Écouter /

 

Utilisé en tant que symbole de l’Utilisation pédagogique de l’Histoire générale de l’Afrique, le concept du Sankofa vient du peuple Akan de l'Afrique de l'Ouest. Le mot Sankofa dérive des mots « san », (revient), « ko » (va), « fa » (regarde, cherche, et prends). (Photo : UNESCO)

En 1964, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé la première phase de l'élaboration de l'Histoire générale de l'Afrique, l'idée étant de remédier au manque de ressources concernant l'histoire du continent. Pour ce faire, l'Organisation avait fait appel à un certain nombre d'experts et pendant 35 ans de coopération, plus de 230 historiens et autres spécialistes ont collaboré, chapeauté par un comité scientifique international composé d'africains pour les deux tiers. Un travail de longue haleine qui a débouché sur la parution d'une Histoire générale de l'Afrique en huit volumes, achevée en 1999. La collection a été traduite depuis en treize langues.

A présent il s'agit de lancer la deuxième phase de ce projet. D’où, la récente réunion tenue au Siège de l’ONU à New York, en présence notamment d’Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO et de plusieurs universitaires et spécialistes de la question.

Comme l'explique Ali Moussa Iyé, Directeur du bureau Histoire et Mémoire à l'UNESCO, le projet st colossal puisqu'il vise à améliorer l'apprentissage de l'histoire de l'Afrique par les enfants du primaire et du secondaire en Afrique aujourd'hui.

Le projet est soutenu par bon nombre d'experts parmi lesquels le professeur Mamadou Diouf, qui enseigne l'histoire de l'Afrique dans l'une des meilleures universités américaines, Columbia, ici à New York. Il est aussi membre de l'équipe qui a rédigé le 9ème volume sur l'histoire générale de l'Afrique, notamment la partie intitulée : Au-delà de l'esclavage, il importe de reconnecter le monde avec l'histoire de l'Afrique.

Extrait sonore :

• Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

 

Interviews :

• Ali Moussa Iyé

•  Professeur Jean-Michel Mabeko-Tali

  • Professeur Mamadou Diouf

• Geneviève Young, journaliste canadienne basée à Montréal,

_ Interviews, production et présentation : Tsigué Shiferaw

_ Ingénieur du son : Carlos Macias

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...