Hépatite : l'OMS met en garde contre les injections à risque

Écouter /

L'OMS insiste sur la lutte contre les hépatites B et C. Photo OMS/G. Hampton

A l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite, qui est célébrée mardi, l'Organisation mondiale de la Santé attire l'attention sur les hépatites B et C et met les populations en garde contre le risque de contracter une hépatite par des injections à risque.

En effet, selon l'OMS, 16 milliards d'injection sont administrée chaque année, 40% d'entre elles sont des injections à risque, et quelque deux millions de personnes contracte ainsi une hépatite.

Le Dr. Edward Kelley, Directeur, Prestation de services et sécurité de l'OMS, indique cependant que dans de nombreux pays du monde, se limiter à dire aux travailleurs de santé de ne pas administrer des injections à risque n'aura pas d'impact, car nombre d'entre administre des injections après les heures ouvrables pour nourrir leur famille.

(Extrait sonor e: Dr. Edward Kelley, Directeur, Prestation de services et sécurité de l'OMS)

 

Classé sous L'info, Le Journal, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...