Burkina Faso : l'envoyé de l'ONU en Afrique de l'Ouest invite les acteurs de la transition au dialogue

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire Général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA), Mohamed Ibn Chambas à Khartoum. Photo : UNAMID

Le Représentant spécial du Secrétaire Général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA), Mohamed Ibn Chambas, a salué lundi les efforts et initiatives déployés depuis le 28 juin dernier par le Président du Burkina Faso, Michel Kafando, et le Cadre de concertation des Sages en vue d’assurer que le processus de transition au Burkina Faso ne soit pas perturbé ou interrompu.

Dans une déclaration à la presse, M. Ibn Chambas a exhorté les acteurs civils et militaires au Burkina Faso à s’abstenir de toute action susceptible de nuire à la transition en cours, à sauvegarder l’unité nationale et à privilégier l’esprit de dialogue qui sont des garanties essentielles au maintien d’un climat apaisé.

Il a les a également appelé à contribuer à l’organisation effective des élections nationales prévues le 11 octobre 2015.

« La mobilisation de tous sera cruciale pour l’organisation et la bonne conduite des élections d’octobre », a estimé le Représentant spécial.

Dans ce contexte, il a encouragé le Président Kafando à poursuivre ses efforts et a confirmé l’engagement des Nations Unies à soutenir la poursuite d’une transition pacifique qui permettra la consolidation des acquis démocratiques au Burkina Faso.

Selon la presse, la préparation des élections se déroule dans un contexte de crise. Ces élections sont destinées à mettre fin à une période de transition démocratique ouverte après la chute, en octobre 2014, du Président Blaise Compaoré qui a été au pouvoir de 1987 à 2014.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...