A Addis-Abeba, Ban Ki-moon appelle à l’action à la veille de la conférence sur le financement du développement

Écouter /

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, au Forum de la société civile à Addis Abeba, en Ethiopie. Photo: ONU/Eskinder Debebe

A la veille de l’ouverture de la Conférence sur le financement du développement, à Addis-Abeba, en Ethiopie, le Secrétaire général, Ban Ki-moon a insisté dimanche sur le rôle que doit jouer la société civile  dans la mobilisation des ressources au niveau national.

Lors d’un forum de la société civile organisé en marge de cette conference, Ban Ki-moon a indiqué que le Programme d’action d’Addis-Abeba fournit un cadre général de financement pour le développement durable. Il a évoqué les divergences d’opinion sur son niveau d’ambition et a fait savoir que les négociations avaient été très difficiles".

Le chef de l’ONU a toutefois souligné que l’accord "contient plusieurs engagements concrets qui n’auraient pas été là" sans l’engagement et l’implication de la société civile.

Selon Ban Ki-moon, le véritable test résidera dans la mise en oeuvre de l’accord d’Addis-Abeba, les besoins en financement du programme de développement pour l’après-2015 étant énormes.

Le Secrétaire général a estimé que la société civile avait notamment un rôle à jouer dans la mobilisation des ressources au niveau national. Il a insisté sur la nécessité pour les pays bailleurs de fonds de remplir leurs engagements en matière d’aide publique au développement. Ban Ki-moon a aussi mis l'accent sur l’importance de la quantité mais aussi de la qualité de l’investissement privé ainsi que sur l’importance pour la communauté internationale d’inclure le commerce, la dette, et les problèmes systémiques.

Environ 30 chefs d’État et de gouvernement ont prévu d’assister à la Conférence d’Addis-Abeba, qui débutera lundi jusqu'au 16 juillet. Plus de 100 ministres des finances, des affaires étrangères et de la coopération au développement sont aussi attendu, auxquels s’ajouteront près de 1.000 représentants de la société civile et du secteur privé.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...