Yémen : les rebelles d’Ansarullah se joignent aux consultations de Genève

Écouter /

Les consultations de Genève sur le Yémen se poursuivent au Palais des Nations. Après l'ouverture officielle de ces travaux hier par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, l'envoyé spécial de l’ONU sur le Yémen poursuit ses consultations avec le la délégation du gouvernement yéménite en exil venue de Riyad. Malgré des problèmes logistiques, les rebelles d’Ansarullah sont finalement arrivés ce mardi à Genève pour ces consultations placées sous l'égide de l'ONU.

 

La délégation de Sanaa est arrivée tôt ce matin à Genève. Les rebelles d’Ansarullah se joignent ainsi aux consultations sur le Yémen qui doivent durer au moins jusqu’à ce mercredi. Ces discussions de proximité menées sous l'égide de l'ONU sont prévues d’abord séparément avec chaque délégation, dans le but de les réunir ensuite autour d’une même table.

Selon le porte-parole des Nations Unies à Genève, Ahmad Fawzi, l’Envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen a rencontré ce mardi matin la délégation du gouvernement yéménite en exil venue de Riyad. Ismail Ould Cheikh Ahmed doit poursuivre ses consultations avec l'équipe du gouvernement en exil.

L’envoyé spécial de l’ONU tiendra ensuite des séances d'information avec des représentants de l’Union européenne, du Groupe des 16, des pays arabes et aussi de l’Iran.

A l’ouverture de consultations hier lundi à Genève, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a demandé aux parties d’adopter un plan en trois points: le respect d’une pause humanitaire à la faveur du début du ramadan, un accord sur des cessez-le-feu locaux, et l’engagement des parties sur la voie d’une transition pacifique. Ban Ki-moon avait d'ailleurs appelé la communauté internationale à agir sans attendre pour la paix au Yémen.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Ahmad Fawzi, porte-parole des Nations Unies à Genève)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...