Yémen: arrivée de Ban Ki-moon à Genève et début des consultations lundi

Écouter /

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon à son arrivée au Palais des Nations, aux côtés de Michael Møller, Directeur général par intérim du Bureau des Nations Unies à Genève

Initialement prévues ce dimanche, les consultations sur le Yémen vont commencer finalement ce lundi matin au Palais des Nations de Genève. Sous l’égide de l’ONU, ces consultations tenteront de trouver une issue politique au conflit  dans ce pays. Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est d'ailleurs arrivé ce dimanche sur les bords du Lac Léman.

 

Le Secrétaire général de l’ONU est arrivé cet après-midi au Palais des Nations de Genève où il mènera quelques consultations.  Au programme, une rencontre avec le Secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe et le Groupe des Seize Ambassadeurs. Ban Ki-moon participera aussi à l’ouverture des travaux lundi matin avant de repartir pour New York.

Il faut juste signaler que ces premières consultations sur le Yémen auront lieu sous la forme de « discussions de proximité » autour de l’envoyé spécial des Nations Unies.  Les belligérants yéménites se trouvant dans deux pièces séparées, Ismail Ould Cheikh Ahmed fera la navette « avec l’espoir qu’ils pourront être réunis ensemble ».

Il s’agit des premières consultations visant à impliquer les différentes parties au conflit yéménite depuis la reprise des hostilités. Elles marquent une étape importante alors que les parties prennent le chemin d’un règlement.

L’ONU espère que ces consultations pourront créer une nouvelle dynamique pour renforcer la confiance entre les acteurs yéménites et permettre une amélioration concrète de la situation pour la population, en particulier en réduisant le niveau de violence et en améliorant l’accès aux services de base et à l’aide humanitaire.

Lors d'une rencontre informelle avec la presse ce dimanche à Genève, le porte-parole de l’ONU, Ahmad Fawzi, a souligné que Ban Ki-moon est préoccupé par l’immense « catastrophe humanitaire » dans ce pays. Les Nations Unies ont l’espoir que « les parties observent une « pause humanitaire » pendant les consultations de Genève sur le Yémen qui devraient durer  deux à trois jours.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

Classé sous L'info, Secrétaire général.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...