Voix de femmes : la consommation de drogues chez les femmes diffère de celle des hommes

Écouter /

 

Femmes afghanes fumant de l’opium (Photo UNODC Afghanistan/Zalmai)

Le nouveau rapport mondial 2015 sur les drogues indique que l’usage des drogues est plutôt stable, mais que l’accès aux traitements contre la toxicomanie et le VIH-SIDA demeurent faibles. Autre conclusion du rapport : l’usage du cannabis poursuit sa progression. L’étude indique même que bon nombre de consommateurs souffrent d’effets secondaires nocifs, comme le reflète le chiffre particulièrement élevé de personnes à la recherche d’un premier traitement à travers le monde. Autre révélation hommes et femmes consommateurs de drogue, n'utilisent pas nécessairement les mêmes produits. Ainsi les femmes auraient plus tendance a faire usage de tranquillisants et autres opioïdes synthétiques. Selon l'étude un tiers des consommateurs de drogue seraient des femmes, mais seulement 1/5 de ce groupe va accéder à un traitement.

C'est ce qu'explique Chloé Carpentier de l’ONUDC, de l’Organisation des Nations Unies de lutte contre la drogue et le crime, est chef de section au département statistiques et les enquêtes. Elle est aussi responsable pour la publication d’une grande partie de ce rapport mondial 2015 sur les drogues.

(Interview : Chloé Carpentier chef de section au département statistiques et les enquêtes de l’ONUDC ; propos recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...