Syrie : le Conseil de sécurité condamne la montée des violences contre les civils

Écouter /

Destructions en Syrie. Photo OCHA/Josephine Guerrero

Prenant acte de la récente flambée de violence à Alep, en Syrie, le Conseil de sécurité a condamné vendredi l’intensification des combats dans le pays, notamment les attaques dirigées contre des civils et des infrastructures civiles.

Dans une déclaration à la presse, les Quinze ont exprimé leur indignation face à toutes les attaques contre des civils en Syrie, ainsi que les bombardements aveugles, qui auraient été largement utilisés ces derniers jours dans le gouvernorat d’Alep ainsi que dans d’autres zones du pays, où ils ont fait de nombreux morts et blessés parmi les civils, y compris des enfants.

Les membres du Conseil ont réaffirmé la responsabilité première des autorités syriennes de protéger la population, ainsi que l’obligation des parties au conflit armé de prendre toutes les mesures possibles pour veiller à la protection des civils.

Les membres du Conseil de sécurité ont aussi condamné l’augmentation des attaques terroristes perpétrées par l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), le Front Al-Nosra et d’autres groupes terroristes, entreprises et entités associés à Al-Qaida.

Les Quinze ont souligné que la seule solution durable à la crise actuelle en Syrie réside dans un processus politique inclusif à l’initiative des Syriens.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...