Soudan du Sud : plus de 100.000 déplacés et des milliers de réfugiés

Écouter /

Photo : UNICEF

Des dizaines de milliers de personnes fuient les combats dans l’Etat d’Unité et du Haut-Nil, au Soudan du Sud. Une détérioration de la situation sécuritaire alors que sur le terrain, l'accès aux populations est presque impossible pour les équipes humanitaires en raison des restrictions et des combats.

 

Les intenses combats qui font rage dans l’Etat pétrolier d’Unité et du Haut-Nil, dans le nord du Soudan du Sud, ont provoqué un exode massif de la population. Selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, plus de 100.000 déplacés ont fui les violences de ces deux derniers mois. Depuis le début de l'année, au moins 120.000 personnes se sont exilées dans les pays voisins, en Ethiopie, en Ouganda et au Soudan où pour la seule semaine dernière, 6000 Sud-Soudanais se sont réfugiés au Sud Kordofan.

Selon Adrian Edwards, porte-parole du HCR, les réfugiés justifient leur fuite par la recrudescence des combats et l’insécurité alimentaire grandissante. En effet, plus du tiers de la population du Soudan du Sud, soit près de 4 millions de personnes, aura besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Les bureaux du HCR au Soudan, en Ethiopie et Ouganda ont d'ailleurs signalé une forte hausse des arrivées de réfugiés en mai. Et compte tenu de l’aggravation de la sécurité et de la situation humanitaire, le HCR se prépare à un afflux beaucoup plus important des demandeurs d'asile.

Le conflit civil au Soudan du Sud a fait depuis décembre 2013, plus de 1,5 million de déplacés et 550.000 réfugiés dans les pays voisins.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Adrian Edwards, porte-parole du HCR)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...