Soudan du Sud: 19 morts dans une épidémie de choléra à Juba

Écouter /

Une épidémie de choléra a fait au moins 19 morts dont deux enfants de moins de cinq ans depuis début juin à Juba. Selon l'UNICEF, le premier cas a été rapporté le 27 mai dernier dans le site de protection des civils des Nations unies à Juba où se sont réfugiés près de 30.000 personnes depuis le début du conflit en décembre 2013. Depuis lors, 237 cas suspects ont été signalés à l’intérieur du site et dans plusieurs villages de la périphérie de Juba.

Le Fond des Nations Unies pour l'enfance note que près de 15% des cas de choléra sont des enfants de moins de cinq ans. Dans ces conditions, l'UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé mènent une campagne de vaccination contre le choléra visant plus de 100.000 personnes pour empêcher une propagation de l'épidémie. À ce stade, plus de 25.000 personnes ont été déjà vaccinées.

L’UNICEF a par conséquent lancé un appel d’urgence à la communauté internationale pour financer 4,6 millions de dollars afin de faire face à cette nouvelle épidémie de choléra dans les six prochains mois. « Jusqu’à 5.000 enfants de moins de cinq ans risquent de mourir du choléra si des mesures d’urgence ne sont pas prises pour contenir cette menace », a déclaré dans un communiqué de presse hier le Représentant de l’UNICEF au Soudan du Sud, Jonathan Veitch.

Il faut juste rappeler que près de 6.400 personnes avaient été infectées l’an dernier par le choléra, lors d’une précédente épidémie au Soudan du Sud, qui avait fait 167 morts. Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par un vibrion, qui peut provoquer la mort en quelques heures en l’absence de traitement.

Cette épidémie de choléra est un défi supplémentaire pour les agences humanitaires dans un pays où environ 1,5 million de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays, dont 137.000 s’entassent dans des bases de l’ONU. Les deux tiers des 12 millions d’habitants du pays ont besoin d’aide humanitaire et 4,5 millions de personnes n’ont pas suffisamment à manger, selon les acteurs humanitaires. Et selon l'UNICEF, plus de 250.000 enfants souffrent de malnutrition au Soudan du Sud.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...