République de Corée : l'ONU ouvre un nouveau bureau des droits de l'homme

Écouter /

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein (photo d’archive) Photo: ONU/Violaine Martin

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a inauguré, mardi, à Séoul  un nouveau bureau des droits de l'homme de l'ONU dont le travail portera notamment sur la situation en République populaire démocratique de Corée (RPDC).

A cette occasion,  Zeid Ra'ad Al Hussein a affirmé qu'à moins de 80 kilomètres de là se trouve « un autre monde, marqué par le plus haut degré de répression et de privation ».

Il a indiqué que des dizaines de milliers de Coréens avaient réussi à échapper à cette réalité par des moyens périlleux pour entamer une nouvelle vie en République de Corée. Mais, a dénoncé le Haut-Commissaire, des millions d'autres demeurent pris au piège d'un système totalitaire qui les prive non seulement de leur liberté, mais, de plus en plus fréquemment, de leurs moyens mêmes de survie, et des dizaines de milliers de personnes, considérées comme déloyales, ont connu un destin encore plus funeste.

Zeid Ra'ad Al Hussein a indiqué que les nouveaux locaux de l'ONU à Séoul seront une plaque tournante pour les informations et les analyses sur la RPDC, et permettront en outre à la réponse du système des droits de l'homme de l'ONU d'atteindre un tout autre niveau.

La création de cette structure avait été réclamée l'an dernier par le Conseil des droits de l'homme.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...