RDC: le procès de Bosco Ntaganda s’ouvrira à La Haye et non plus en Ituri

Écouter /

Bosco Ntaganda lors de sa comparution initiale devant la Cour pénale international, le 26 Mars 2013 © ICC-CPI

L'ouverture du procès de Bosco Ntaganda aura lieu au siège de la Cour pénale internationale à La Haye et non plus à Bunia, en Ituri comme précédemment envisagée.

Ancien chef milicien intégré par la suite dans l'armée congolaise, Bosco Ntaganda est poursuivi pour dix-huit chefs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Outre des risques liés à la sécurité des témoins et des victimes appelés à témoigner dans ce procès, la CPI a surtout tenu compte des incidences financières. En effet organiser ce procès en Ituri, où des massacres auraient été commis en 2002 et 2003 sous l'instigation de Bosco Ntaganda, nécessiterait de mobiliser au moins 600 000 euros.

« L'une des raisons principales d'avoir voulu tenir le procès à Bunia, c'était de rapprocher la justice de la CPI des communautés affectées », a notamment indiqué Paul Madidi, porte-parole de la CPI en RDC. Selon ce dernier, la CPI craignait toutefois que le retour de Bosco Ntaganda ne rappelle aux victimes les souffrances et les traumatismes endurés.

(Extrait sonore : Paul Madidi, porte-parole de la Cour pénale internationale en République démocratique du Congo)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...