Président François Hollande à Genève : “Agir pour le climat, c’est agir pour la croissance mais aussi pour le droit du travail”

Écouter /

Le Président de la France, François Hollande, lors de la Conférence internationale du travail à Genève. Photo: ONU

Le président français François Hollande a plaidé pour un accord contraignant lors de la prochaine conférence sur le climat afin d'éviter le réchauffement de la planète au-delà de deux degrés. Il s'est exprimé ce jeudi après-midi devant la Conférence internationale du travail qui se réunit tous les ans à Genève au mois de juin. Et le BIT a fait des enjeux du climat pour l'emploi et le travail l'un des sujets majeurs de cette conférence annuelle. Paris a ainsi appelé à la lutte combinée contre le chômage et le réchauffement climatique, avec en ligne de mire les emplois verts.

 

Devant la Conférence internationale du travail, le Chef de l'Etat français a abordé les répercussions du changement climatique sur les travailleurs et les entreprises.  En prévision de la prochaine conférence internationale sur le climat prévue en décembre prochain à Paris, le président François Hollande a plaidé pour un accord contraignant pour éviter le réchauffement de la planète au-delà de deux degrés. A cet égard, il a défendu la transition vers l'économie verte qui ouvrira une perspective de développement et de croissance. Selon le président français, Agir pour le climat, c'est aussi transformer les modes de production et de développement.

« Agir pour le climat, c’est agir pour la croissance. Agir pour le climat, c'est agir pour la justice, c'est agir aussi pour le droit du travail. Parce qu'il y a une coincidence : chaque fois qu'il y a une exploitation irraisonnée des ressources naturelles, il y aussi une exploitation inacceptable des travailleurs »

Un plaidoyer qui a trouvé un écho favorable auprès du Directeur général du Bureau international du Travail. Guy Ryder a ainsi rappelé l'engagement des acteurs du monde du travail qui doit figurer parmi les facteurs clés du succès de ces négociations sur le climat.

« Cette transition pour être juste doit permettre de redoubler d'efficacité dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités »

Cette année, la Conférence du BIT traite des répercussions du changement climatique sur l'emploi dans le monde.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec des extraits sonore du Président François Hollande, Chef de l'Etat de la France ; et Guy Ryder, Directeur général du BIT)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...