Paludisme : l'importance de mobiliser les pays développés

Écouter /

Des enfants entourés d'un filet de protection contre le paludisme en République dominicaine. Photo : OMS

Comme pour la plupart de défis sanitaires dans le monde, la lutte contre le paludisme repose en grande partie sur la mobilisation de fonds et de ressources, afin de financer les campagnes de sensibilisation et de riposte, ainsi que la recherche scientifique.

Le sénateur Pierre Flambeau Ngayap, du Cameroun, s'est récemment rendu à Bruxelles et à Ottawa dans le cadre de la campagne « Faire reculer le paludisme ». L'objectif principal de ce déplacement était de sensibiliser les parlementaires de ces pays quant à l'importance de continuer de financer la lutte contre le paludisme, maladie qui tue encore plus de 500 000 personnes par an, dont 90% en Afrique sub-saharienne. La grande majorité des victimes sont des enfants âgés de moins de cinq ans. L'impact de la maladie se fait aussi vivement ressentir sur l'économie des pays les plus touchés.

(Interview : Pierre Flambeau Ngayap, sénateur du Cameroun. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...