L’UNICEF appelle à placer les millions d’enfants défavorisés au cœur du développement durable

Écouter /

Deux enfants jouent dans l'école primaire de Shirichena, au sein du district de Mhondoro, au Zimbabwe. Photo : UNICEF / Giacomo Pirozzi

La communauté mondiale faillira à ses devoirs envers des millions d'enfants si elle n'accorde pas à ceux qui sont le plus défavorisés la priorité dans sa nouvelle feuille de route pour le développement.

C'est la mise en garde adressée par l'UNICEF ce mardi à l'occasion de la publication de son rapport final sur les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Selon Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF, ce rapport indique que les inégalités des chances ont conduit des millions d'enfants à vivre dans la pauvreté, à mourir avant même d'avoir 5 ans, à ne pas être scolarisé, et à souffrir de malnutrition chronique.

En outre, les disparités au sein de chaque pays font que les enfants des foyers les plus pauvres risquent deux fois plus de mourir avant leur cinquième anniversaire que les enfants des foyers les plus riches.

Au rythme actuel des progrès, avertit l'UNICEF, d'ici l'année 2030, environ 119 millions d'enfants souffriront encore de malnutrition chronique et il y aura 68 millions de décès supplémentaires d'enfants de moins de cinq ans dus à des causes évitables.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...