Le rôle de la diaspora dans l'aide humanitaire

Écouter /

Photo: Organisation Internationale de la Migration

Avec le nombre de crises à travers le monde à la hausse et qui se prolongent, quelle place donner aux diasporas dans la réponse humanitaire? C'est cette question et d'autres qu'une plate-forme au siège des Nations Unies, organisée par l'Organisation Internationale de la Migration (OIM), aborde mercredi 3 juin. Cette rencontre vise à mieux reconnaître le rôle que la diaspora joue aux côtés d'autres partenaires lors de crises humanitaires. Il s'agit aussi de mieux identifier ce rôle qui parfois est contesté notamment dans des pays qui sont en conflit, ou encore est ignoré par leur gouvernement d'origine.

Déjà impliquées à différents niveaux humanitaires et l'aide après les crises, certaines de ces communautés sont inconnues des organisations humanitaires, de l'ONU. Une meilleure coordination pourrait améliorer l'impact des toutes les actions et mieux contribuer à l'aide des populations les plus affectées.

Ce point de vue est partagé par Laurent de Boeck, de l'OIM. Selon lui certaines communautés sont très organisées, notamment la diaspora syrienne ou haïtienne qui jouent un rôle prépondérant dans l'acheminement de toutes sortes de besoins pour leurs compatriotes restés dans le pays d'origine.

Cette rencontre est une préparation à la troisième conférence ministérielle sur la diaspora, qui se déroulera à Genève le 18 et 19 Juin 2015.

(Propos de Laurent De Boeck, responsable de la migration des travailleur à l’OIM, recueillis Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...