Burkina Faso : le fardeau économique de la sous-nutrition

Écouter /

Femmes et enfants au Burkina Faso. Photo PAM/Isabel Pike

Alors que le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publie son dernier rapport sur les enfants dans le monde mardi, de son côté le Programme alimentaire mondial (PAM) a publié une étude sur le coût de la faim dans six pays, dont le Burkina Faso. L'étude démontre que la sous-nutrition d'enfants de moins de 5 ans coûte chaque année au Burkina Faso plus de 800 millions de dollars par an, soit près de 8% du produit brut interne. Au cours des cinq dernières années près de 197 000 enfants sont morts de causes directement associées à la sous-nutrition.

Selon Elizabeth Byrs, porte-parole du PAM la sous-nutrition a un impact flagrant sur l'économie burkinabé.

Cette étude effectuée en partenariat avec la Banque Mondiale et les six pays concernés (l'Ouganda, le Swaziland, l'Éthiopie, le Malawi, l'Égypte et le Burkina Faso) permet de mieux comprendre les effets de la faim sur le développement économique.

(Extrait sonore d'Elizabeth Byrs, porte-parole du PAM; mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...