Journée internationale : l’ONU appelle à lutter contre l’exploitation et la stigmatisation des veuves

Écouter /

En Inde, les membres d'un réseau de femmes célibataires, Ekal Nari Shakti Sangathan, qui lutte pour l'obtention du droit des veuves à vivre dans la dignité et la justice. Photo : ONU Femmes / Gaganjit Singh

À l’occasion de la Journée internationale des veuves, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à mettre fin à la stigmatisation sociale et aux privations économiques que subissent ces dernières.

Ban Ki-moon a indiqué qu'après le décès de leur conjoint, il n’est pas rare que les veuves se retrouvent dans la précarité, en particulier si elles vivent dans une région touchée par un conflit, une catastrophe naturelle ou une crise humanitaire.

Dans les sociétés où la femme n’est considérée comme accomplie que lorsqu’elle est mariée, les veuves sont souvent traitées comme quantité négligeable ou stigmatisées. Ne bénéficiant plus de la protection économique et sociale de leur époux, beaucoup sont traitées comme un fardeau financier par leur famille. Parfois, elles perdent leur droit à l’héritage et leurs biens, quand elles ne sont pas chassées. En outre, nombre d’entre elles, âgées, n’ont jamais travaillé en dehors du foyer.

Ban Ki-moon a aussii appelé la communauté internationale à combattre les risques élevés d’exploitation et d’agression sexuelles auxquels elles sont exposées et à lever les obstacles qui les empêchent d’accéder aux ressources et aux débouchés économiques.

Le Secrétaire général a également appelé à promouvoir les droits des veuves en matière d’héritage, de propriété foncière, et d’accès à d’autres biens.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...