Ituri : la MONUSCO invite la FRPI à déposer les armes

Écouter /

Le général Jean Baillaud, commandant adjoint de la force de la Monusco à Kinshasa, le 06/05/2015 lors de la conférence de presse de l'Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le commandant adjoint de la MONUSCO, le général Jean Baillaud, demande aux combattants de la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI), encore sous l'emprise de leurs chefs, à déposer les armes et à se rendre volontairement à la Mission onusienne. Il a lancé cet appel, dimanche 7 juin en Ituri (province Orientale). L'armée et les forces de l'ONU ont lancé depuis le 3 juin dernier Ituri, l'opération militaire conjointe contre les combattants de la FRPI.

Pour le général Jean Baillaud le recours à la force a été obligatoire, du fait de l'absence de volonté des responsables de la FRPI à déposer les armes.

Grace aux actions conjuguées des FARDC et de la MONUSCO, dit-il, les combattants de la FRPI qui étaient concentrés à Aveba ont été dispersés.

« S'agissant de la FRPI en particulier, je peux vous assurer que la MONUSCO est prête à soutenir totalement un processus de désarmement volontaire. Et pour cela, il faut que les combattants déposent les armes », a affirmé le général Jean Baillaud.

Il a assuré aux combattants de la FRPI que s'ils sont sous la menace de leurs chefs, la MONUSCO ira les chercher.

« Il s'agit de sauver leurs vies et de garantir leurs futurs. Le futur ce n'est pas le fracas des armes mais c'est le désarmement et le retour dans leur société à une vie directe », a indiqué le général Jean Baillaud.

(Extrait sonore: Jean Baillaud, commandant adjoint de la MONUSCO; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...