Gaza: de possibles crimes de guerre commis par Israël et les Palestiniens en 2014

Écouter /

Doudou Diène, membre de la Commission d'enquête indépendante des Nations Unies sur le conflit de Gaza en 2014 (Photo: ONU/J. M. Ferré)

Israël et les groupes armés palestiniens ont commis de possibles « crimes de guerre » lors du conflit à Gaza en juillet-août 2014. Ce rapport d’enquête des Nations unies publié lundi à Genève dénonce l’impunité qui prévaut tant du côté israélien que palestinien sur les responsabilités de ces crimes. Lors des hostilités, 2251 Palestiniens sont morts, dont 1462 civils alors que 67 Israéliens ont été tués, dont six civils.

« L’ampleur des dégâts et des souffrances à Gaza a été sans précédent et aura un impact sur les futures générations », a déclaré lundi à Genève la Présidente de la Commission d’enquête, Mary McGowan Davis.

Ainsi, la Commission d'enquête indépendante des Nations Unies dit avoir accumulé « des informations substantielles mettant en évidence de possibles crimes de guerre commis par Israël et par les groupes armés palestiniens ».

Dans le rapport, les Israéliens sont blâmés pour ne pas avoir changé de cap lorsqu’ils ont constaté les pertes civiles du côté palestinien. Selon le rapport, l’armée israélienne a mené 6000 frappes aériennes pendant la guerre de 50 jours.

Par ailleurs, les enquêteurs reprochent aux groupes armés palestiniens d’avoir mené des tirs à l’aveugle sur des zones peuplées de civils en Israël ¬¬- ce qui va à l’encontre du droit international.  Ils condamnent également les Palestiniens pour avoir exécuté leurs propres citoyens qui étaient soupçonnés d’avoir collaboré avec les autorités israéliennes.

En conclusion, le rapport dénonce l’impunité qui prévaut tant du côté israélien que palestinien sur les responsabilités de ces crimes. Il appelle Israël à « renverser son bilan regrettable » pour poursuivre des responsables. Il déplore également que les autorités palestiniennes aient « toujours échoué » à conduire devant la justice ceux qui violent les lois internationales.

Il faut juste signaler que 2 251 Palestiniens ont été tués, dont 1 462 civils et 551 enfants. Côté israélien, 67 soldats et 6 civils ont perdu la vie.

(Extrait sonore : Doudou Diène, membre de la Commission d'enquête indépendante des Nations Unies ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...