Drogue : léger déclin de l'usage de la cocaïne et hausse record de la culture mondiale d’opium

Écouter /

écolte dans un champ d'opium de Badakhshan, en Afghanistan. Photo: IRIN/Manoocher Deghati

Plus de 246 millions de personnes, soit une personne sur 20 entre 15 et 64 ans, ont consommé de la drogue illicite en 2013 dans le monde. Cela représente une hausse de 3 millions de personnes par rapport à l'année précédente, mais du fait de l'accroissement de la population mondiale, l'usage de drogues illicites est en fait resté stable. Selon le Rapport mondial sur les drogues 2015, la culture mondiale d’opium a explosé pour atteindre son plus haut niveau depuis les années 1930, en raison d’une forte hausse des surfaces cultivées en Afghanistan.

Dans son rapport annuel publié ce vendredi, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) note que la production d’opium, à partir duquel est fabriquée l’héroïne, a plus que doublé en deux ans pour atteindre 7.554 tonnes en 2014. Cette hausse est principalement imputable à l’Afghanistan, qui assure 85% de la production mondiale, et où les cultures de pavot à opium ont encore progressé de 7% l’an passé, à 224.000 hectares, alors que des pans de plus en plus importants du territoire échappent au contrôle du gouvernement central.

Avec cette hausse, les surfaces cultivées de pavot ont atteint 310.900 hectares dans le monde en 2014, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis la fin des années 1930, s’inquiète l’Office.

L’impact de cette hausse de l’offre est notable pour les consommateurs en Asie, qui absorbe les deux tiers des produits opiacés dans le monde, ainsi qu’en Europe et aux Etats-Unis.

Par ailleurs, si l'usage de la cocaïne a connu un déclin généralisé, celui du cannabis et l'usage non médical d'opioïdes pharmaceutiques ont continué d'augmenter, principalement en raison des tendances dans les Amériques et en Europe. Les tendances de l'usage de stimulants de type amphétamine varient d'une région à l'autre, et certaines sous-régions telles que l'Asie du Sud-Est ont signalé une hausse de l'usage de méthamphétamine.

En outre, le document montre que l'usage de cannabis augmente et reste élevé en Afrique occidentale et centrale, en Europe occidentale et centrale et en Océanie, ainsi qu'en Amérique du Nord, où les données les plus récentes font apparaître une augmentation de la prévalence de l'usage de cannabis aux États-Unis. L'Europe. L'Amérique du Sud continue de représenter presque toute la production mondiale de cocaïer, et l'Asie du Sud-Ouest (Afghanistan) et l'Asie du Sud-Est (principalement la République démocratique populaire lao et le Myanmar) assurent toujours la grande majorité de la culture illicite de pavot à opium.

De façon générale, l'ONUDC souligne que la situation générale mondiale en matière de production et d'usage de drogues illicites et de leurs conséquences sanitaires a peu évolué.

(Interview : Chloé Carpentier, Chef de la Section des statistiques à l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime ; propos recueillis par Alpha Diallo)

 

Classé sous Dossiers, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...