Ban Ki-moon appelle le Kirghizistan à enquêter sur les violations des droits de l'homme commises pendant le conflit de 2010

Écouter /

 

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, rencontre le Président du Kirghizstan, Almazbek Atambaïev à Bichkek. Photo : ONU au Kirghizistan

Au Kirghizistan, le Secrétaire général a participé, jeudi, à la Conférence internationale sur le développement du parlementarisme. A cette occasion, il a notamment encouragé les autorités du pays à mener une enquête complète sur les violations des droits de l'homme perpétrées pendant le conflit interethnique « tragique » qui s'y est produit en juin 2010.

Dans ses remarques, le Secrétaire général a par ailleurs insisté sur le rôle fondamental que jouent les parlements pour veiller à la protection des droits de l'homme.

« Il est essentiel que toute la législation, y compris les projets de loi, respecte les normes internationales des droits de l'homme », a indiqué Ban Ki-moon qui a aussi souligné le rôle essentiel que jouent la société civile, les médias indépendants et les défenseurs des droits de l'homme.

Intervenant devant la presse, le Secrétaire général a par ailleurs annoncé le lancement d'un nouveau fonds de consolidation de la paix destiné à promouvoir la coopération entre les communautés du Kirghizistan et du Tadjikistan. Un des principaux objectifs de sa visite, a-t-il précisé, étant de renforcer la coopération régionale en Asie Centrale.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...