Yémen: la cheffe de l’humanitaire de l’ONU se félicite de l’annonce d’une trêve

Écouter /

Destruction d’un batiment a Aden, Yemen. Photo UNICEF MENA

Dans un communiqué lundi, la Secrétaire général adjointe aux affaires humanitaires, Valérie Amos s'est félicitée de l'annonce d'une pause humanitaire au Yémen. Cette halte intervient alors que la situation sur le terrain continue à se détériorer. Valerie Amos a exhorté toutes les parties à mettre un terme aux bombardements et aux combats afin de donner un répit à la population civile, prise au piège. Si cette trêve est respectée par toutes les parties, l'ONU et ses partenaires pourront mettre leur opération humanitaire sur pied.

Un navire affrété par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et transportant du carburant est arrivé ce week-end au Yémen, où les opérations humanitaires sont au point mort à cause de la pénurie de carburant.

« Cela va nous permettre d’atteindre des centaines de milliers de personnes ayant besoin d’aide alimentaire de toute urgence », a déclaré la Représentante du PAM au Yémen, Purnima Kashyap.

Le PAM a atteint plus d’un million de personnes au Yémen au cours des trois dernières semaines alors que le conflit a accru les besoins alimentaires de la population. La pénurie de carburant a empêché le PAM de transporter de la nourriture depuis ses entrepôts vers les zones affectées pendant quelques jours.

Le navire MV Amsterdam s’est amarré samedi au port de Hodeida, avec à son bord environ 300.000 litres de carburant et des fournitures pour les organisations humanitaires. Le PAM a besoin d’un million de litres de carburant par mois au Yémen. Le besoin total pour les opérations humanitaires est estimé à 5 millions de litres par mois.

Un autre navire devait arriver à Hodeida dimanche, avec 120.000 litres de carburant à son bord. Le carburant sera distribué à plus de cinquante partenaires humanitaires à Hodeida et dans la capitale Sanaa afin de permettre la reprise des livraisons d’aide humanitaire.

Avant la reprise des combats au Yémen en mars, le PAM aidait près de quatre millions de personnes vulnérables dans le pays.

(Propos de Vanessa Hughenin, chargée de communication à l’OCHA, recueillis par Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...