Syrie : l'ONU condamne la mort de plus de 70 personnes

Écouter /

Des garçons jouent dans les rues d’Alep, Syrie. Photo: Unicef/Romenzi

L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie Steffan de Mistura a vivement condamné la mort d'au moins 70 personnes dans la région d'Alep, au nord du pays. Des barils d'explosifs largués par des hélicoptères de l'armée syrienne sont à l'origine de cette attaque.

Selon Steffan de Mistura un marché dans le quartier de Al Chaar dans la zone d'Alep aurait été la cible de ces hélicoptères, a-t-il indiqué a dans un communiqué.

Pour sa part la presse parle de plus de 70 personnes tuées, ainsi que de nombreux blessés dans l'attaque de samedi matin, suite au passage d'hélicoptères gouvernementaux, qui ont largue deux barils d'explosifs.

De nombreuses victimes ont été déchiquetées ou calcinées par les explosions qui ont dévasté le marché, des magasins et des véhicules.

De Mistura a déclaré que l'usage de barils d’explosifs doit prendre fin. "Tout semble indiquer que l'ensemble des victimes en Syrie est dû à ces bombardements aériens aléatoires” a-t-il ajouté.

Enfin il a rappelé que la protection des civils en période de conflit est le fondement du droit humanitaire international et doit s'appliquer en toutes circonstances, sans distinction.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...