Soudan du Sud : 100.000 déplacés en huit jours dans l'État d'Unité

Écouter /

Des personnes déplacées au Soudan du Sud. (Photo

Près de 100.000 Sud-Soudanais de l'État d’Unité ont dû quitter leurs foyers depuis début mai suite aux activités militaires au sud de Bentiu, a indiqué vendredi le Bureau pour la Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans le pays.

Selon l’OCHA, la population des régions de Guit, Ngop et Nhialdu, qui ont été particulièrement frappées par la violence, ont été forcées de fuir.

Cette recrudescence des violences intervient au plus fort de la saison des semences, alors que les habitants ont besoin de se déplacer en toute liberté et en toute sécurité dans leurs champs pour s'occuper de leurs cultures.

Les agences de l'ONU et leurs partenaires cherchent urgemment à avoir accès aux régions de l’État d’Unité pour y évaluer les besoins de la population et y répondre.

Le chef de l'OCHA dans le pays appelle les forces armées et les groupes armés à prendre toutes les mesures nécessaires afin de prévenir que les civils ne soient atteints ou déplacés par les violences, et que les humanitaires puissent répondre aux besoins des populations.

Pour rappel, l'État d'Unité abritait quelques-unes des plus grandes installations d’extraction de pétrole brut du pays, avant que n’éclate le conflit actuel en décembre 2013.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...