Somalie : de réels progrès sur fond de méfiance et d'incertitude

Écouter /

Nicholas Kay, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie

Nicholas Kay, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie a informé ce matin le Conseil de sécurité, par vidéoconférence, des derniers développements survenus dans le pays. S'exprimant d'Addis-Abeba, Nicholas Kay, a indiqué que depuis son dernier briefing, en février, de réels progrès politiques se sont concrétisés, même si la situation sécuritaire et humanitaire reste inquiétante. Le Représentant spécial a souligné la difficulté de surmonter 25 ans de méfiance et de chaos.

Selon Nicholas Kay, les leaders somaliens édifient peu à peu un État fédéral grâce au dialogue et à la réconciliation. Cela passera d'ici septembre 2016, par la mise sur pied d'entités régionales, la révision de la constitution, et le lancement du processus électoral. Or, les progrès sont inégaux, à l'image du report des élections au Somaliland, prévues le mois prochain.

Nicholas Kay a déploré l'attaque terroriste à Garowe le 20 avril qui a tué 4 employés de l'UNICEF et trois gardes somaliens. Il a jugé prioritaire la reprise de l'offensive conjointe de la Somalie et de l'Union africaine contre Al-Shabaab, après l'attaque de l'université kenyane de Garrisa.

Plaidant pour la poursuite du soutien international aux efforts de paix et à l'économie, Nicholas Kay a regretté que seuls 10% des sommes promises en2013 à Bruxelles aient été versées. Il en va de même pour l'aide humanitaire, alors que la malnutrition menace 3 millions de Somaliens.

Enfin, signe d'un changement d'époque, le Représentant spécial a noté que la Somalie dont les habitants ont fui par millions, accueille  désormais des réfugiés somaliens de retour du Yémen. Selon lui, près de 7 000 d’entre eux, auraient regagné la Somalie depuis le début des hostilités au Yémen.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...