RDC: Les ex-FDLR encouragés à retourner au Rwanda

Écouter /

Des ex-combattants FDLR qui se sont déjà volontairement rendus à la MONUSCO au Sud-Kivu, le 28 décembre 2014. Photo MONUSCO/Serge Kasangi

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en RDC, Martin Kobler encourage les ex-FDLR, cantonnés au camp Lieutenant-général Bahula, à retourner Rwanda à travers le programme désarmement, démobilisation, rapatriement et réinsertion et réintégration (DDRRR). Il leur a lancé cette invitation, samedi 9 mai au terme d'une visite dans ce camp de transit, situé dans la ville de Kisangani (Province Orientale).

Le camp Bahuma a accueilli en novembre 2014 environ huit cents ex-rebelles des FDLR et leurs dépendants, en provenance du Sud-Kivu et du Nord-Kivu.

«Je visite régulièrement le camp Bahuma, où on a des ex-combattants FDLR. On a environ huit cents personnes dont quatre cents enfants. Je les ai encouragés de rentrer volontairement au Rwanda via le processus DDRRR », a souligné Martin Kobler.

Il a également encouragé ces ex-FDLR à faire des interviews avec d'autres responsables des Nations unies.

Le patron de la MONUSCO a fustigé le fait que certains ex-chefs rebelles rwandais continuent, dans ce camp, à influencer leurs compatriotes sur leur décision de rentrer ou non au Rwanda:

«Ce n'est pas légitime ! Tout le monde doit choisir volontairement le moment de rentrer ou de ne pas rentrer au Rwanda. Cette volonté ne doit être empêchée par les autres dans le camp.»

Martin Kobler a par ailleurs annoncé l'arrivée par avion de 7 tonnes de vivres à Kisangani pour environs ces ex combattants FDLR.

Le camp Bahuma compte vingt-cinq pavillons qui font office des dortoirs, de dispensaire et des blocs des latrines.

Le coordonnateur du Mécanisme de suivi de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba, François Muamba Tshishimbi avait sollicité, en mars dernier, l'implication des Etats-Unis d'Amérique dans le processus de rapatriement des ex-rebelles FDLR, cantonnés à Kisangani (Province Orientale).

Les FARDC avaient lancé fin janvier dernier les opérations contre les FDLR réfractaires au processus DDRRR à partir de la ville de Beni, à plus de 350 km de Goma (Nord-Kivu).

(Extrait sonore: Martin Koebler, Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en RDC; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...