OMS: la santé de la population est menacée au Yémen

Écouter /

Margaret Chan,Directrice-generale de l’Organisation Mondiale de la Sante. Photo Banque Mondiale/Steve Shapiro

Alors que les affrontements se poursuivent au Yémen, le système sanitaire du pays a subi d’importants dégâts et la santé de millions de Yéménites est menacée, a prévenu mercredi la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé Dr Margaret Chan.

« Près de 7,5 millions de personnes ont besoin de toute urgence d’une assistance médicale », a déclaré Dr Chan dans un communiqué de presse.

Les agences humanitaires et leurs partenaires ont pu envoyer des médicaments au Yémen pendant la trêve de cinq jours au début du mois. Grâce à cette halte, ces médicaments ont pu être distribués à près de 400.000 personnes.

Cependant le conflit a entraîné la fermeture de salles d'opération et d'unités de soins intensifs dans les hôpitaux, à travers le pays. Principales raisons : le manque de personnel et la pénurie de carburant pour faire fonctionner les générateurs.

De plus les traitements pour le diabète, l’hypertension, et les cancers ne sont plus disponibles. Le programme national contre la tuberculose a fermé dans certaines parties du pays et des maladies infectieuses, telles que le paludisme, se propagent. Il y a des risques d’épidémies de polio et de rougeole.

La Directrice générale de l’OMS a rappelé aux parties prenantes au conflit qu’elles devaient respecter leurs obligations de protéger les civils, les installations sanitaires et le personnel de santé. Elles devaient  permettre également, la distribution de l’assistance humanitaire, notamment des médicaments, vaccins et équipements médicaux.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

xxx

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...