Népal / PAM : « nous avons fait beaucoup mais il faut faire beaucoup plus »

Écouter /

Photo : UNICEF Nepal/Rupa Joshi

« Nous avons déjà fait beaucoup de choses, mais nous devons en faire beaucoup plus » a déclaré la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM) à l'issue de sa visite de trois jours dans les régions népalaises les plus affectées par le séisme, dont la région de Ghurka, où près de 90% des habitations ont été détruites.

Cette visite a permis à Ertharin Cousin de prendre acte des succès et défis du plan humanitaire en cours.

Un peu plus d’une semaine après le passage du séisme, le PAM fournit une aide alimentaire a quelque 250.000 personnes et porte assistance aux survivants dans certaines des zones les plus touchées du Népal, y compris Dhading, Gorkha, Nuwakot, Rasuwa et districts Sindhupalchok.

Le Programme a positionné de la nourriture pour un demi-million de personnes.

« Nous mettons à disposition plus de camions et d’hélicoptères et tentons de collaborer avec un plus grand nombre de partenaires pour obtenir de l’aide là où elle est nécessaire – pas seulement de la nourriture, mais aussi des abris », a précisé la cheffe du PAM.

Mais si le PAM, qui mène aussi la logistique pour la réponse humanitaire dans le pays, compte accroitre ses opérations, il doit également obtenir davantage de soutien financier de la part de la communauté internationale, a affirmé sa Directrice exécutive.

Un appel d’urgence de US $ 116,5 millions pour nourrir 1,4 millions de personnes au cours des trois prochains mois avait déjà été lancé la semaine dernière. Le PAM, qui est entièrement financé par les contributions des gouvernements, des entreprises et des particuliers, a besoin d’une somme supplémentaire de 34 millions de dollars afin de fournir la logistique et services communs de télécommunications pour les humanitaires.

 

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...