Népal : l’ONU intensifie son aide humanitaire à deux semaines de la saison des pluies

Écouter /

L'intérieur d'un bus transformé en abri temporaire par des Népalais affectés par le séisme d'avril 2015. Photo PNUD Népal/Laxmi Prasad Ngakhusi

L’opération de secours de grande envergure lancée suite au tremblement de terre dévastateur de magnitude 7,8 qui a frappé le Népal le 25 avril dernier s’intensifie à l’approche de la saison des pluies, a déclaré le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Les autorités nationales et locales mènent l’effort, soutenues par l’ONU et ses partenaires, la communauté internationale, le secteur privé et des bénévoles, a précisé l’OCHA dans un communiqué de presse rendu public lundi.

« L’élan se poursuit. Nous avons fait des progrès substantiels depuis un mois », s’est félicité le Coordinateur humanitaire de l’ONU pour le Népal, Jamie McGoldrick. « Compte tenu des conditions et des difficultés rencontrées, nous sommes maintenant en bonne voie pour aider toutes les communautés affectées ».

Selon le Coordinateur humanitaire, la topographie du Népal est le défi majeur de cette opération, alors qu’environ 315.000 personnes dans les 14 zones du pays les plus touchées se trouvent dans des endroits inaccessibles par la route et que 75.000 d’entre elles ne peuvent pas non plus être atteintes par avion.

Dans ces conditions, l’aide est acheminée en utilisant des méthodes traditionnelles, notamment à l’aide de grimpeurs d’élite, a indiqué M. McGoldrick.

« Nous ne disposons pas de beaucoup de temps pour réaliser ce que nous avons décidé d’accomplir », a-t-il poursuivi.

A deux ou trois semaines seulement de la saison de la mousson, la course contre la montre est en effet lancée pour fournir des abris, des denrées alimentaires et des soins de santé pour assurer la survie de centaines de milliers de familles.

Au total, 350.000 familles ont vu leur maison détruite par la catastrophe ; environ 1,9 million de personnes ont besoin d’une aide alimentaire immédiate ; 1,5 million de personnes nécessitent des services d’assainissement des eaux ; et 2 millions de Népalais ont besoin d’accès à des soins de santé.

A ce jour, a précisé l’OCHA, 92,4 millions de dollars ont été perçus par les Nations Unies sur les 423 millions demandés, soit 22% du total.

(Extrait sonore : Jamie McGoldrick, Coordinateur humanitaire de l'ONU au Népal; propos recueillis par Ana Carmo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...