Népal : l'OMS intensifie son appui suite au deuxième séisme

Écouter /

L’OMS envoie plus de matériel et aide les équipes médicales sur place. (Photo : OMS/EPA/N.Shrestha)

Au Népal, le dernier tremblement de terre qui a frappé la région au nord-est de Katmandou, mardi 12 mai, a non seulement augmenté le nombre de morts et de blessés mais il a davantage mis la population dans un état d'angoisse, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Ils ont beaucoup de mal à rester dans les espaces fermés, a affirmé ce mercredi l'Organisation.

Depuis le séisme du 25 avril, l'OMS œuvre avec le Ministère de la santé népalais notamment pour coordonner la réponse de toutes les équipes médicales étrangères sur place.

Au 13 mai, l'OMS n'avait pas d'information sur les destructions des centres de santé suite au séisme du 12 mai, sachant que 900 établissements sanitaires ont été détruits lors du premier tremblement de terre le 25 avril.

Les hôpitaux fonctionnent et sont en train de prendre en charge le nombre accru de blessés.

Le Ministère de la santé du Népal a demandé que toutes les équipes médicales étrangères restent dans le pays et continuent à travailler.

Les prochaines étapes selon l'OMS sont la prise en charge des blesses, la surveillance épidémiologique et la prévention des maladies transmissibles.

L'Organisation a également mis en place un sous-comité de la santé mentale pour venir en aide aux personnes qui ont subi des traumatismes ainsi que celles qui ont des maladies mentales chroniques, pour que ces dernières aient accès à leur traitement.

 

(Interview: Tarik Jasarevic, porte-parole de l'OMS; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...