Népal: l’impact du séisme heurte le secteur agricole

Écouter /

Avant le tremblement de terre, la production de blé du Népal était censée atteindre, selon les projections de la FAO, 1,8 million de tonnes en 2015, soit quelque 5 pour cent de moins que la récolte record de l’année dernière. Mais les dégâts aux cultures et l’incapacité des agriculteurs à récolter dans les zones touchées par le séisme devraient modifier ce chiffre. En outre, les interruptions dans les opérations de plantation de riz et de maïs vont considérablement réduire la superficie plantée de ces cultures dans les zones les plus touchées

Outre la distribution de kits de production agricole pour sauver la récolte cette année, la FAO et ses partenaires vont soutenir le gouvernement népalais dans la prévention de nouvelles pertes de bétail en fournissant du fourrage et des produits vétérinaires qui permettront de maintenir la santé et la productivité des animaux et ce, au profit des familles qui comptent sur le bétail pour leurs revenus et leur alimentation.

La FAO assistera 20 000 ménages agricoles parmi les plus vulnérables et les aidera à reconstituer leurs moyens d’existence. Des interventions agricoles opportunes seront menées pour renforcer la résilience des familles agricoles sinistrées et réduire considérablement le temps et le coût de la réhabilitation.

L’appel de la FAO s’insère dans le cadre des 128 millions de dollars du Cluster de Sécurité alimentaire lancé par la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM). En plus du soutien d’urgence à l’agriculture, ce Cluster vise à distribuer 50 000 tonnes de nourriture aux familles dans le besoin, parallèlement à la mise en place de programmes de transferts d’espèces et au soutien aux communautés pour la reconstruction.

(Interview : Cyril Ferrand, coordinateur global du cluster de Sécurité alimentaire, propos recueillis par Tsigué Shiferaw )

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...