Népal : Ban Ki-moon appelle la communauté internationale à penser à l'avenir du pays

Écouter /

 

Des habitants fouillent dans les décombres laissés par le tremblement de terre au Népal. Photo: IRIN

A l'occasion d'une réunion de l'Assemblée générale sur la situation humanitaire au Népal, le Secrétaire général a appelé, vendredi, les États membres à non seulement traiter les besoins urgents du pays, mais aussi à penser à son avenir, « conscients de la continuité entre l'aide d'urgence et l'appui au redressement et au développement ».

« Les secours d'urgence ne suffisent jamais » a notamment affirmé Ban Ki-moon. « Sauver des vies c'est important, mais les populations doivent aussi pouvoir assurer leurs moyens d'existence. Elles veulent un avenir. »

Le Secrétaire général, qui a déploré que des années de développement avaient été anéanties par les deux séismes meurtriers qui ont frappé le Népal, a fait observer que les apports d'argent liquide et les emplois d'urgence représentent une aide intérimaire, mais que les efforts déployés pour stimuler les petites et moyennes entreprises et utiliser des ressources et la main d'œuvre locales auront des retombées positives à bien plus long terme.

Alors que la saison de la mousson doit débuter en juin, Ban Ki-moon a par ailleurs souligné l'urgence et a averti du risque que les pluies ne déclenchent une importante épidémie de choléra. Il s'est en outre inquiété du fait qu'à ce jour, seulement 14% de l'appel éclair de 423 millions de dollars pour le Népal ont été financés.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...