Malawi: Une nouvelle étude révèle l’impact de la malnutrition sur l’économie du pays

Écouter /

Photo: UNICEF-Malawi

L’économie du Malawi perd près de 600 millions de dollars chaque année en raison des effets de la malnutrition infantile. Telle est la conclusion d’une nouvelle étude publiée aujourd'hui par le gouvernement du Malawi en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM), l'Union africaine (UA), le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (ECA).

Le rapport intitulé ”Coût de la faim en Afrique: impact socio-économique de la malnutrition chez les enfants” montre que le pays perd d’importantes sommes d’argent chaque année en raison de la sous-alimentation des enfants provoquant une augmentation des coûts des soins de santé, des charges supplémentaires sur le système de l’éducation et une diminution de la productivité de sa main-d’œuvre. Il estime que la malnutrition infantile coûte au Malawi 10,3% de son produit intérieur brut en 2012.

Particulièrement préjudiciables sont les conséquences d’un retard de croissance. Le retard de croissance (taille insuffisante pour l’âge) se produit lorsque les enfants ne reçoivent pas les nutriments essentiels – y compris les protéines, les vitamines et les minéraux –pendant les deux premières années de leur vie. Les personnes touchées par le retard de croissance font face à des conséquences à vie, telles que des maladies fréquentes, des mauvais résultats scolaires, des absences répétées ou l’abandon total de la scolarité, ainsi qu'une faible productivité au travail.

Selon l’étude, qui a utilisé des données de 2012, 60% des adultes au Malawi ont souffert d’un retard de croissance en tant qu'enfant. Cela représente environ 4,5 millions de personnes en âge de travailler qui ne sont pas en mesure de réaliser leur potentiel à cause de la malnutrition infantile. Au Malawi, où les deux tiers des gens sont engagés dans des activités manuelles, il est estimé que 67 millions de dollars ont été perdu en raison de la réduction de la productivité de ceux qui étaient rachitiques en tant qu'enfant.

Les résultats de l’étude ont clairement montré qu'une nutrition adéquate est essentielle pour le développement et la productivité au travail physique et intellectuel , est donc un élément intégral pour le développement socio-économique.

Le coût de la faim en Afrique est une étude de 12 pays soulignant comment la malnutrition est non seulement un problème de santé, mais un problème économique et social et nécessite un engagement multisectoriel et de l’investissement. Jusqu’à présent, elle a été menée dans six pays d’Afrique dont le Malawi.

Les conclusions du rapport montrent que le Malawi doit porter une attention particulière sur les premiers stades de la vie de sa popupulation dans le but d'atteindre une croissance économique durable. Sans des mesures pour combattre et éliminer la malnutrition au Malawi, le coût pourrait augmenter à un rythme plus élevé en 2025, conduisant le pays à ne pas atteindre l’objectif global de l’Assemblée mondiale de la Santé pour la réduction des retards de croissance.

Le Rapport ”Le Coût de la faim” intervient à un moment crucial pour le Malawi. Plus tôt cette année, la partie sud du pays a souffert d’inondations qui ont touché plus de 1,1 million de personnes, dont un quart ont été déplacées de leurs foyers. Avec d’énormes superficies de terres arables perdu dans les inondations, les perspectives de la sécurité alimentaire a été aggravée quand en mars de graves sécheresses ont touché les cultures à travers le pays . Le gouvernement estime une réduction de 28% de la production de maïs cette année seulement. Cela est susceptible de signifier que les personnes déjà vulnérables pourraient être poussées plus profondément dans l’insécurité alimentaire au cours de la période de soudure plus tard cette année et au début de l’année prochaine.

(Interview: Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM, propos recueillis par Daniel Johnson)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...