L’UNESCO appelle à « libérer le potentiel créatif de nos différences de langues et de coutumes »

Écouter /

Des enfants jouant du violon lors d'une cérémonie pour commémorer le retour de la 'Cloche de la paix' à son emplacement initial au siège de l'ONU. Photo ONU/Mark Garten

A l’occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement qui est célébrée le 21 mai, la Directrice générale de l’UNESCO a appelé à libérer le potentiel créatif de nos différences de langues et de coutumes.

Dans un message rédigé à cette occasion, Irina Bokova a affirmé que « la diversité culturelle est notre patrimoine commun et la plus grande chance de l’humanité. C’est une promesse de renouvellement et de dynamisme, le moteur même de l’innovation et du développement. C’est une invitation au dialogue, à la découverte et à la coopération. Dans un monde si divers, a-t-elle poursuivi la destruction des cultures est un crime, et l’uniformité une impasse : tout l’enjeu consiste à valoriser, dans le même mouvement, la diversité qui nous enrichit, et les droits humains qui nous rassemblent ».

Irina Bokova a rappelé que ce lien entre la diversité culturelle et les droits humains a été rappelé avec force à travers l’adoption, en 2001, juste après la destruction des bouddhas de Bamiyan en Afghanistan, de la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle.

La Directrice générale a aussi dénoncé le fait que la diversité culturelle est aujourd’hui attaquée par des extrémistes qui saccagent le patrimoine et persécutent des minorités.

« Ces crimes nous confortent encore davantage dans la conviction que les ennemis de la dignité humaine chercheront toujours à détruire la diversité culturelle, parce qu’elle est le symbole de la liberté de l’esprit et de l’infinie créativité de l’être humain. C’est ce lien que nous devons défendre. En réaction à tous ceux qui cherchent à interdire la différence et la pluralité des idées, des opinions et des croyances, nous devons protéger la liberté par la richesse de nos cultures et de nos expressions créatives », a-t-elle ajouté.

Pour la Directrice générale de l’UNESCO, la Journée de la diversité culturelle est « une occasion de libérer le potentiel créatif de nos différences de langues et de coutumes – et faire que ces différences nous enrichissent et nous renforcent, au lieu de nous diviser ».

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Culture et éducation, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...