L’ONU appelle à rétablir le calme dans l’ex-République yougoslave de Macédoine

Écouter /

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a appelé, lundi, au rétablissement du calme en ex-République yougoslave de Macédoine, où une flambée de violence survenue durant le weekend, à Kumanovo, a fait de nombreux morts et blessés.

Selon la presse, la deuxième ville du pays a été le théâtre de violents affrontements entre un groupe armé, qui serait composé d’Albanais, et les forces de l’ordre. Le bilan s’élèverait à 22 morts, dont 8 policiers, et 37 blessés.

Dans une déclaration, le Secrétaire général a appuyé les appels lancés par l’Union européenne, exhortant les dirigeants politiques et communautaires de l'ex-République yougoslave de Macédoine à coopérer pour rétablir le calme, et procéder à une enquête approfondie, objective et transparente sur les événements survenus à Kumanovo.

Ban Ki-moon a appelé les parties prenantes à se garder de tout discours ou action susceptible d’exacerber les tensions existantes.

Il a aussi encouragé les autorités du pays à répondre aux préoccupations exprimées par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme le 17 mars dernier, en instaurant « un environnement dans lequel des vues opposées peuvent être exprimées librement ». Le Haut-Commissariat s'était inquiété de la diffusion d'enregistrements semblant incriminer plusieurs hauts fonctionnaires du pays pour fraude électorale, interférence judiciaire, harcèlement et surveillance à large échelle.

(Mise en perspective : Florence Westerguard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...