L'OMS déclare la fin de l'épidémie d'Ebola au Libéria

Écouter /

Deux femmes à Monrovia, au Libéria, marchent devant un panneau d'affichage, qui dit “En finir avec Ebola. Mettre fin à Ebola est l'affaire de tous”. Photo : MINUL/Emmanuel Tobey

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré officiellement samedi la fin de l’épidémie d’Ebola au Libéria, l’un des trois pays les plus touchés par la maladie avec le Sierra Leone et la Guinée.

Quarante-deux jours se sont écoulés depuis que le dernier cas d’Ebola confirmé en laboratoire a été enterré le 28 mars 2015, a indiqué l’OMS pour justifier son annonce.

"L’arrêt de la transmission est un succès énorme pour un pays qui a enregistré le plus grand nombre de morts dans l’épidémie la plus grande, la plus longue et la plus complexe depuis qu’Ebola est apparu en 1976", a ajouté l’agence onusienne dans un communiqué de presse. Au pic de la transmission du virus, en août et septembre 2014, le Libéria enregistrait entre 300 et 400 nouveaux cas chaque semaine.

L’OMS a rappelé que l’épidémie se poursuit en Guinée et en Sierra Leone et qu’il y a un risque élevé que des gens infectés passent la frontière du Libéria dans une région où les frontières sont très poreuses.

"Le gouvernement est absolument au courant de la nécessité de rester en alerte et a l’expérience, la capacité et le soutien des partenaires internationaux pour le faire", a souligné l’OMS. L’agence a prévenu qu’elle maintiendrait une présence renforcée au Libéria jusqu’à la fin de l’année.

Dans un entretien avec la Radio de l’ONU cette semaine, la Représentante spéciale du Secrétaire général au Libéria, Karin Landgren, avait appelé à la prudence concernant l’épidémie d’Ebola. « On attend que le Sierra Leone et la Guinée conquièrent aussi Ebola », avait-elle dit.

Selon les derniers chiffres de l’OMS fournis mercredi, depuis le début de l’épidémie en Afrique de l’Ouest, Ebola a fait au total 11.005 morts, principalement au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone. L’épidémie est partie en décembre 2013 de la Guinée avant de se propager aux deux autres pays.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...