Le Forum mondial sur l’éducation appelle les pays à fournir une éducation inclusive et de qualité

Écouter /

Des enfants autochtones se rendent à pied à l'école dans le district de Huallanca, au Pérou. Les cours sont dispensés en espagnol, et les élèves qui ne parlent que leur langue natale, le quechua, éprouvent des difficultés à les suivre, ce qui entraîne des taux d'abandon élevés. Photo : UNICEF / NYHQ2011-1606 / LeMoyne

Le Forum mondial sur l’éducation s'est achevé, jeudi, à Incheon, en République de Corée, avec l'adoption d'une déclaration qui encourage les pays à fournir une éducation ouverte à tous, équitable et de qualité ainsi que des possibilités d’apprentissage pour tous tout au long de la vie.

Irina Bokova, la Directrice générale de l'UNESCO a affirmé que « Cette déclaration est un énorme pas en avant « Elle reflète notre détermination à veiller à ce que tous les enfants et les jeunes puissent acquérir les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour vivre dans la dignité, réaliser leur potentiel et contribuer à leurs sociétés en tant que citoyens du monde responsables ».

A l'heure actuelle, 58 millions d’enfants ne sont pas scolarisés, pour majorité des filles. Et 250 millions d’enfants ne maitrisent pas les connaissances de base, même si la moitié d’entre eux ont passé au moins quatre ans à l’école.

La Déclaration d’Incheon sera appliquée à travers le Cadre d’action pour l’éducation 2030, une feuille de route que les gouvernements doivent adopter d’ici la fin de l’année. Selon l’UNESCO, la mise en œuvre effective de ce cadre nécessitera une forte coordination régionale et une évaluation rigoureuse. Il faudra aussi plus de financement, en particulier pour les pays qui ont le plus de mal à fournir une éducation inclusive et de qualité.

Pour l'UNESCO, l’éducation est essentielle à la réalisation de tous les nouveaux objectifs de développement durable. Elle est nécessaire pour éradiquer la pauvreté, stimuler la prospérité partagée et la croissance économique, et pour construire des sociétés pacifiques, tolérantes », a insisté l’UNESCO.

La Déclaration d’Incheon se fonde sur l’initiative « l’Education pour tous » qui a été lancée à Jomtien en Thaïlande en 1990 et réaffirmée à Dakar, au Sénégal en 2000.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...