La Corée du Nord décide d’annuler à la dernière minute la visite du chef de l’ONU

Écouter /

 

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, parle à la presse à son arrivée lundi 18 mai 2015 à Séoul, en République de Corée. Photo : ONU / Evan Schneider

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a indiqué mercredi que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) l’avait informé de sa décision d’annuler à la dernière minute la visite qu’il avait prévue jeudi sur un site industriel nord-coréen.

Cette visite devait être la première visite d’un Secrétaire général de l’ONU en Corée du Nord en plus 20 ans, depuis celle effectuée par l’ancien chef de l’ONU Boutros Boutros-Ghali.

« Tôt ce matin, les autorités de la République populaire démocratique de Corée nous ont informés, via les canaux diplomatiques, qu’elles étaient revenues sur leur décision concernant ma visite sur le site industriel de Kaesong », a dit M. Ban lors d’un forum à Séoul, en République de Corée, où il se trouve actuellement en visite.

« Aucune explication n’a été donnée au sujet de ce changement de dernière minute », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a jugé « très regrettable » cette décision des autorités nord-coréennes. « Néanmoins, en tant que Secrétaire général, je n’épargnerai aucun effort pour encourager la RPDC à travailler avec la communauté internationale pour la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et ailleurs », a-t-il déclaré.

Créé en 2003 à proximité de la frontière entre les deux pays, le parc industriel intercoréen de Kaesong est le fruit d’un effort de coopération économique bilatéral. Il abrite plus d’une centaine d’entreprises sud-coréennes employant des dizaines de milliers de travailleurs nord-coréens.

Le chef de l’ONU a entamé lundi sa visite en République de Corée, dont il est originaire, pour participer à une série de manifestations, dont le Forum mondial de l’éducation.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...