Journée mondiale sans tabac : l'OMS appelle à lutter contre le commerce illicite du tabac

Écouter /

Le tabagisme est un fléau mondial dont les ravages en terme de mortalité dépassent ceux provoqués par les pires épidémies. Environ une personne meurt d'une maladie liée au tabagisme toutes les six secondes, ce qui équivaut à près de 6 millions de personnes par an. Et à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, qui aura lieu ce vendredi 31 mai, l'Organisation mondiale de la Santé appelle à lutter contre le commerce illicite du tabac.

Selon l'OMS, l'élimination du commerce illicite du tabac rapporterait une manne fiscale de US $31 milliards par an aux gouvernements. En attendant, ce commerce illégal offre au consommateur des produits moins chers, principalement en les soustrayant aux taxes prélevées par l'État via la contrebande, la fabrication illégale et la contrefaçon. Par ailleurs, des prix plus bas encouragent la consommation chez les jeunes (car ils ont en général moins de revenus).

L'agence onusienne basée à Genève en appelle donc aux décideurs qui « doivent être conscients que le commerce illicite du tabac aggrave l'épidémie mondiale de tabagisme et est lourd de conséquences sur la sécurité ». L'Organisation mondiale de la Santé exhorte les États Membres à signer le Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac. « Le Protocole est un instrument juridique unique au monde pour combattre et, à terme, éliminer une activité criminelle très perfectionnée », souligne le Dr Margaret Chan, Directeur général de l'OMS. « Pleinement appliqué, il renflouera les caisses de l'État et permettra de dépenser davantage pour la santé. »

Jusqu'à présent, huit pays (Espagne, Autriche, Turkménistan, Uruguay, Nicaragua, Mongolie, Congo et Gabon) ont ratifié le Protocole alors qu'il en faut 40 pour qu'il soit applicable en tant que droit international. Une fois ce chiffre atteint, les dispositions du Protocole entreront en vigueur, notamment l'obligation faite aux signataires d'éliminer toutes les formes de commerce illicite des produits du tabac.

Il faut juste signaler que selon les prévisions de l'OMS, le nombre de morts liés au tabagisme devrait dépasser 8 millions par an d'ici 2030 et plus de 80 % de ces décès évitables se produisant dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

(Extrait sonore : Edouard Tursan d’Espaignet, coordinateur du service de surveillance et d’évaluation du tabagisme à l’OMS; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...