HCR : Une irruption de choléra confirmée parmi les réfugiés burundais en Tanzanie

Écouter /

 

Un groupe de réfugiés burundais au bord du lac Tanganyika, en Tanzanie. Photo : UNHCR / T. W. Monboe

Alors qu'une irruption de choléra a été confirmée parmi la population des réfugiés burundais en Tanzanie, Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'active dans l'urgence pour interrompre la chaîne de transmission. Selon Joyce Mends-Cole est la Représentante du HCR en Tanzanie, treize cas de choléra ont été confirmés pour le moment et la maladie a déjà coûté la vie à sept réfugiés burundais.

La situation est particulièrement difficile à Kagunga, le principal point d'arrivée des réfugiés Burundais en Tanzanie. Selon les autorités locales, 50 000 réfugiés vivraient actuellement dans des conditions très difficiles dans ce village principalement accessible par bateau, et que le HCR s'efforce d'évacuer.

Joyce Mends-Cole explique que le HCR désinfecte le bateau qui transporte les réfugiés de Kaguma à Kigoma, à partir d'où ils se rendent ensuite dans le camp de réfugiés de Nyarugusu. Les personnes qui ont des cas confirmés de choléra ou qui ont une diarrhée aqueuses sont isolées des autres réfugiés, et des promoteurs d'hygiène qui se déplacent pour s'assurer que les gens se lavent correctement. Le HCR fournit aussi de l'eau chlorée, et prend toutes les mesures possibles pour éviter que les chiffres ne grimpent.

(Extrait sonore : Joyce Mends-Cole, Représentante du HCR en Tanzanie; propos recueillies par Assumpta Massoi )

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...