FAO : renforcer la sécurité alimentaire dans la région méditerranéenne

Écouter /

Photo: FAO

Le développement d’une production et d’un commerce durable dans le secteur agricole constitue une des grandes priorités pour la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen, où la plupart des pays produisent des quantités insuffisantes de denrées alimentaires.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Union pour la Méditerranée (UpM) ont donc conjointement organisé  récemment le Forum sur la contribution du secteur privé à la sécurité alimentaire dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen, une conférence de deux jours pour approfondir les relations entre les secteurs public et privé – que cela concerne les agriculteurs et leurs organisations, ou les petites, moyennes et grandes entreprises agroalimentaires – et pour développer les initiatives en vue d’augmenter les investissements dans les systèmes agricoles et alimentaires.

Ouvert par Carlos Cabanas Godino, Secrétaire général du Ministère espagnol de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, le Forum rassemble des hauts responsables des politiques publiques, ainsi que des représentants d’institutions financières, du secteur privé, de centres de recherche et des milieux universitaires. Le Forum offre une opportunité pour discuter des collaborations possibles entre les secteurs public et privé pour renforcer la sécurité alimentaire localement en permettant des investissements privés durables dans une région qui se caractérise par la croissance de sa population, les contraintes pesant sur les ressources naturelles et un déficit structurel dans la production d’aliments de base.

(Emmanuel Hidier, économiste principal au siège de la FAO; propos recueillis par Murielle Sarr)

Classé sous Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...