Emploi : Trois travailleurs sur quatre n'occupent plus un emploi salarié à temps plein, indique l'OIT

Écouter /

Un ingénieur du son, en Turquie. Photo: OIT/Deloche, P.

L'Organisation internationale du travail vient de publier un nouveau rapport sur la mutation des modalités d'emploi dans le monde qui fait état d'un changement fondamental dans ce domaine.

En effet, selon l'OIT, à l'heure actuelle trois personnes sur quatre dans le monde occupent un travail qui ne correspond pas au modèle traditionnel d'emploi salarié permanent et à plein temps.

Raymond Torres, Directeur du Département de la recherche de l'OIT, explique que cette évolution est particulièrement marquée dans les pays développés où l'emploi salarié est en train de devenir de moins en moins stable et perd de surcroit du terrain face à l'emploi indépendant, à compte propre, ou encore à temps partiel.

Selon Raymond Torres, ce sont les nouvelles technologies qui sont à l'origine de ce phénomène, ces dernières ayant permis au phénomène de sous-traitance de prendre de l'essor. Il indique que les conséquences économiques sont importantes, caractérisées notamment par un creusement des inégalités et une augmentation de la précarité.

Raymond Torres signale que cette évolution de l'emploi correspond également à un véritable besoin, lié à la nécessité pour certains de concilier leur vie professionnelle et familiale ou de pouvoir suivre des études tout en maintenant un emploi. Il avertit toutefois qu'il importe de veiller à ce que ces situations ne deviennent pas de « trappes à la pauvreté ».

(Interview : Raymond Torres, Directeur du Département de la recherche de l'Organisation internationale du travail. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...