Ebola : une mobilisation contre la maladie sans précédent, estime l'OMS

Écouter /

 

Un administrateur prend la température d’un écolier au Libéria (photo d’archive). Photo:© UNICEF/NYHQ2015-0556/Irwin

A l'ouverture ce lundi, à Genève, du Forum de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la recherche et le développement concernant Ébola, la Directrice générale de l'OMS, a souligné l'ampleur et la rapidité sans précédent de la mobilisation contre la maladie.

Après avoir rappelé l'annonce officielle faite samedi par l'Organisation sur la fin de l'épidémie au Libéria, Margaret Chan a jugé essentiel d’exploiter les enseignements tirés d’Ébola et de créer un nouveau cadre de recherche et de développement susceptible d'être utilisé en cas d’urgence contre les maladies infectieuses.

L’OMS a déclaré officiellement samedi la fin de l’épidémie d’Ebola au Libéria, l’un des trois pays les plus touchés avec le Sierra Leone et la Guinée. Quarante-deux jours se sont écoulés depuis que le dernier cas d’Ebola confirmé en laboratoire a été enterré le 28 mars 2015, indique l’Organisation pour justifier son annonce.

L'OMS rappelle que l’épidémie se poursuit en Guinée et en Sierra Leone et qu’il y a un risque élevé que des gens infectés passent la frontière du Libéria dans une région où les frontières sont très poreuses.

Dans un récent entretien avec la Radio des Nations Unies, la Représentante spéciale du Secrétaire général au Libéria, Karin Landgren, a appelé à la prudence concernant l’épidémie d’Ebola. Selon les derniers chiffres de l’OMS fournis mercredi, depuis le début de l’épidémie en Afrique de l’Ouest, Ebola a fait au total 11.005 morts, principalement au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...