Devant l'Assemblée générale, le Président ougandais appelle au respect des processus régionaux

Écouter /

Yoweri Museveni, Président de l’Ouganda, lors de son intervention devant l’Assemblée générale. Photo: ONU/Evan Schneider

Le renforcement de la coopération entre l'ONU et les organisations régionales et sous régionales était au cœur d'un débat organisé aujourd'hui par l'Assemblée générale, au cours duquel le Président de l'Ouganda, Yoweri Museveni, a appelé au respect des processus régionaux.

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon a de son côté souligné qu'aucun pays au monde ne peut réagir seul aux crises d'envergure mondiale, à commencer par Ebola, la tragédie des migrants qui périssent en mer ou la montée de l'extrémisme violent.

Dans son intervention, Yoweri Museveni a réclamé des « solutions africaines aux problèmes africains ». Le Président ougandais a aussi pointé du doigt la « durée agonisante » qu'il faut parfois à l'ONU avant de pouvoir se déployer dans une situation de crise. Il a fermement appuyé la création de la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises afin de pouvoir réagir rapidement aux situations de crise sur le continent africain.

(Extrait sonore : Yoweri Museveni, Président de l'Ouganda)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...