Burundi: le Haut-Commissariat demande aux différentes parties de s’abstenir de tout acte de vengeance

Écouter /

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein. Photo: ONU/J.M: Ferré

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme est vivement préoccupé par les derniers développements de ces deux derniers jours au Burundi. Les services du Haut-Commissaire Zeid lancent donc un appel urgent au calme et la retenue. Ils exhortent tous les leaders politiques et militaires à ouvertement rejeter tout acte de violence et s’abstenir de tout acte de vengeance.

Le Haut-Commissariat met en garde également contre tout acte de représailles qui pourrait aggraver cette instabilité politique. Il rappelle aux différents acteurs l'obligation d’assurer la protection de tous les civils.

(Interview : Scott Campbell, Chef de la Section Afrique 2 au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...